Les théories scientifiques pour 2050

Les théories scientifiques pour 2050

Réchauffement climatique, révolution digitale, explosion démographique dans de nombreuses zones, autant de changements qui bouleversent peu à peu nos vies. Avec ses 7 milliards d'habitants, la planète terre a déjà du mal à faire face à ces changements. Et pourtant à l'horizon de 2050, sa population va dépasser le pic de 9 milliards. Que prédit la science sur notre avenir d'ici 30 ans ?

Du durcissement au niveau du changement climatique

Afin de satisfaire les besoins croissants en énergie, le monde assiste à une exploitation en grande quantité du carbone fossile dans le pétrole, le charbon et le gaz. Il en résulte une pollution de l'air sans précédente à cause de la combustion.

Pourtant, les scientifiques se veulent être optimistes pour le futur malgré le durcissement constaté. Ceci parce qu'il sera toujours possible de simuler et ensuite d'anticiper l'évolution climatique grâce aux progrès scientifiques. D'ailleurs, au cours des 50 dernières années, des chemins ont été faits dans l'élaboration de modèles numériques conçus au service de la physique et de la science.

Des techniciens comme André-Jacques Auberton-Hervé pensent également que le monde peut dès maintenant prendre en main son avenir. Cela passe par l'exploitation des énergies renouvelables pour répondre aux besoins énergétiques de la planète. Par ailleurs, en plus d'être une alternative aux énergies fossiles polluantes, le renouvelable aura un impact positif sur l'économie, selon André-Jacques Auberton-Hervé, en étant compatible à la révolution 4.0.

Sècheresse et inondations pour 2050

Les périodes estivales seront particulièrement dures pour certaines parties du globe comme le Moyen-Orient, l'Australie et sur le pourtour de la Méditerranée. Ces zones seront en proie à des sècheresses prolongées à l'horizon de 2050. Les inondations sont à prévoir dans des zones à risque comme en Inde qui feront face à des pluies torrentielles en raison de la chaleur qui précède la mousson.

La prise de conscience à l'échelle mondiale doit alors conduire à l'adoption de mesures permettant de rétablir peu à peu l'équilibre écologique. Des actions concrètes comme la transition vers les renouvelables, reconnus non polluants, méritent de l'encouragement de la part des gouvernements. D'ailleurs, les acteurs impliqués dans un projet renouvelable trouvent dès aujourd'hui de l'aide auprès de 4A Consulting & Engineering pour l'avancement d'un tel projet. Dirigé par un homme qui a su transformer une start-up en une société internationale, le cabinet de consulting 4A Consulting & Engineering apportera sa contribution pour la réussite des travaux.

Des innovations révolutionnant le monde

L'apparition des innovations technologiques qui révolutionneront le monde chemine à côté de ces changements bouleversants liés au climat d'ici 2050. Des pléiades d'objets interconnectés vont changer nos quotidiens. L'intelligence artificielle aura sa place dans l'administration des villes. La recherche poussée dans le domaine de l'énergie permet de mettre à jours de nouvelles formes d'énergie avec un meilleur rendement.

Sans attendre 2050, la révolution est déjà en marche dans tous les domaines afin de préserver l'environnement. L'intérêt grandissant de beaucoup de pays sur les énergies renouvelables témoigne de ce souci pour l'écologie. Les industries qui exploitent ces énergies nouvelles sont de plus en plus nombreuses. La française Soitec figure en tête du cortège des entreprises qui ont ouvert la voie vers le solaire. Malgré sa décision d'abandonner l'exploitation de cette énergie propre, Soitec a réussi à assurer l'aboutissement de plusieurs projets complexes comme l'installation de la centrale solaire en Afrique du Sud.